Cette version corrige plusieurs failles de sécurité et la mise à jour doit être faite dès que possible.

En particulier, Tails 3.4 corrige l'attaque largement signalée Meltdown et inclut une atténuation partielle de Spectre.

Changements

Mises à jour et changements

  • Mise à jour de Linux vers la version 4.14.12 qui corrige Meltdown, Spectre (seulement partiellement) et de nombreux autres problèmes. (#14976)

Problèmes corrigés

  • Correction d'un problème qui rendait le démarrage de Tails très lent, en particulier sur DVD. (#14964)

  • Ne pas supprimer les paquets Debian téléchargés après leur installation. Cela est particulièrement important pour l'option de persistance Paquets APT. (#10958)

  • Correction d'un problème qui empêchait certains paquets Debian de s'installer correctement avec la fonctionnalité Logiciels additionnels. (#6038)

  • Mise à jour de uBlock Origin pour rétablir son icône dans le Navigateur Tor et rendre son tableau de bord de paramétrage à nouveau fonctionnel. (#14993)

Pour plus de détails, lisez notre liste des changements.

Problèmes connus

  • L'écran de lancement graphique habituellement affiché durant le démarrage de Tails disparaît rapidement et est remplacé par des textes confus. Du moment que Tails marche correctement pour vous par ailleurs, veuillez ignorer ces messages, y compris le message alarmant à propos d'un "kernel BUG" (qui a été signalé à Debian) : cela n'affecte pas la sécurité de votre système Tails.
  • En raison d' un problème dans le Navigateur Tor, la documentation embarquée avec Tails ne s'ouvre plus avec le Navigateur Tor et il manque la barre latérale. Il manque également le design graphique de la page d'avertissement du Navigateur non-sécurisé. (#14962)

Voir la liste des problèmes connus de longue date.

Obtenir Tails 3.4

Et ensuite ?

Tails 3.5 est prévu pour le 23 janvier.

Jetez un œil à notre feuille de route pour savoir ce que nous avons en tête.

Nous avons besoin de votre aide et il y a de nombreuses manières de contribuer à Tails (faire un don est seulement l'une d'entre elles). Venez discuter avec nous !