Un groupe de personnes a passé une dizaine de jours ensemble, en juillet, au troisième sommet annuel de développeurs de Tails. Une bonne occasion pour avoir de folles séances d'informatique en chair et en os, ainsi que pour discuter de vers où nous allons, et comment.

Discussions

Nous avons surtout discuté de la croissance du projet : étant donné le nombre croissant d'utilisateurs et notre cycle de sortie de version très court, c'est un défi de maintenir le projet durable et maintenable dans le moyen/long terme.

Notre prise en compte en est premièrement reflétée par notre feuille de route mise à jour : nous avons désormais une meilleure vision de ce sur quoi nous voulons nous concentrer pour les prochaines versions majeures de Tails : les étapes pour la 1.0, 1.1 et 2.0 sont maintenant plutôt bien définies, et nous fûmes assez audacieux pour brouillonner des objectifs pour la 3.0.

Un autre point clé à ce propos est que nous avons besoin de rendre plus facile de contribuer à Tails. Nous avons listé nombres d'améliorations qui pourraient être faites dans ce sens, en particulier sur le site web. Nous avons également identifié des domaines qui pourraient beaucoup bénéficier de quelques nouveaux contributeurs. Nous publierons des appels à l'aide ciblés dans les prochains mois.

Nous avons également repensé nos canaux de communications pour faciliter l'implication de nouveaux contributeurs, pour permettre plus de partage de la charge de travail, et être capable de fournir une meilleure assistance aux utilisateurs. En bref :

  • Nos listes mail voient passer beaucoup de trafic ces jours-ci. Cela peut dissuader des gens de les lire. C'est pourquoi nous allons créer deux listes mail spécialisées : une privée, chiffrée, qui recevra les rapports de bug, et une autre, publique, qui sera dédiée à l'assistance des utilisateurs.
  • Une FAQ grandissante sera rassemblée : ce sera un outil d'aide en self-service, et devrait rendre le travail d'assistance moins répétitif.
  • Dans quelques mois, nous évaluerons comment tout ça marche et reconsidérerons l'assistance web, qui est reportée pour l'instant.

Cela dit, la liste mail tails-dev reste le canal de communication principal pour le développement et les discussions à l'échelle du projet.

Ce sommet nous a offert la chance d'évaluer et de redéfinir les processus que nous avions mis en place il y a un an, comme notre agenda temporel de sortie de version et une politique strict de fusion de branche.

Pour finir, l'expérience des réunions publiques de développement sera prolongée, et nous continuerons à avoir des séances de Low Hanging Fruits chaque mois. Ces séances ne sont pas seulement très utiles afin d'améliorer Tails, nous fûmes également heureux de voir de nouvelles têtes nous y rejoindre récemment. Nous espérons en voir plus à l'avenir : ces séances sont de bonnes occasions de commencer à contribuer à Tails !

Hack

Les heures de réunions étaient certainement un moment nécessaire du sommet, mais nous avons également passé une bonne partie de notre temps aux activités pratiques. Heureusement Tails a une bonne marge de progression, et nous n'étions donc jamais désœuvrés.

Le changement technique le plus visible qui eu lieu durant le sommet est sans doute notre migration vers Redmine pour gérer nos tâches et nos plans. Nous n'exploitons pas encore le plein potentiel de Redmine, mais ça nous semble déjà beaucoup moins fouillis qu'auparavant. On espère que cela aidera d'autres personnes à s'investir ! Merci beaucoup à Riseup pour l'hébergement du Redmine que nous utilisons. Veuillez noter que nous continuerons à utiliser ikiwiki pour nos blueprints.

Profitant de Redmine, nous avons commencé à classifier les tâches de manières utiles et diverses : par exemple les tickets faciles ne requièrent pas trop de savoir interne à Tails pour être solutionnés, et sont le moyen idéal pour commencer à s'investir. En passant, d'autres requêtes personnalisées fournissent des listes des tâches impliquant de l'administration système ou du développement web.

Nous avons passé du temps à lister les problèmes rencontrés avec les premiers essais de Tails basé sur Debian Wheezy. Ce qu'il nous reste à faire est désormais plus clair pour nous : quelques douzaines de tickets furent créés. Avons-nous mentionné que toute forme d'aide est la bienvenue ? :)

Nous avons également pris soin de notre installation de Jenkins : c'est de plus en plus proche de quelque chose que l'on peut utiliser et sur lequel compter pour une partie de notre flux de tâches journalières.

De nombreuses branches furent fusionnées pour la version 0.20 à venir, dont l'installation de Dasher et une première étape vers le remplacement de TrueCrypt.

La documentation de Pidgin et OTR a été réécrite afin d'être plus claire et plus précise, tout comme notre explication de la manière dont les pseudonymes sont générés aléatoirement pour les comptes Pidgin.

D'autres étapes ont été également franchies pour qu'Iceweasel ne se lance pas au démarrage.

La fin n'est que le début

Comme vous pouvez l'imaginer, ce sommet fût aussi intense que les précédents. Tails vit des moments décisifs, nous nous attendons à ce que l'année prochaine soit plutôt intéressante. Vous pouvez peut-être faire la différence, n'hésitez donc pas à rejoindre la danse !