Comme expliqué dans la page à propos, Tails est conçu pour ne laisser aucune trace sur l'ordinateur que vous utilisez, à moins que vous ne le demandiez explicitement. Il est important de comprendre certaines conséquences de ce choix.

Démarrer un ordinateur sur un média contenant Tails ne change rien au système d'exploitation actuellement installé sur votre disque dur : en tant que système live, Tails n'a pas besoin d'utiliser votre disque dur pendant toute la durée de votre session. Que votre disque dur soit absent ou endommagé n'empêchera pas Tails de fonctionner sur votre ordinateur. Par conséquent, retirer le DVD ou la clé USB contenant Tails suffit à retrouver votre système d'exploitation habituel.

Vous devriez sauvegarder tout ce que vous voulez conserver pour y accéder plus tard sur un périphérique séparé (une autre clé USB, un autre DVD ou tout autre périphérique de votre choix), ou utiliser la persistance.

Accéder aux disques durs internes

Accéder aux disques durs internes de l'ordinateur a des conséquences en terme de sécurité :

  • Vous pouvez laisser des traces de vos activités dans Tails sur les disques durs.
  • Si Tails est compromis, un logiciel malveillant pourrait s'installer sur votre système d'exploitation habituel.
  • Si un logiciel de Tails est compromis, il pourrait accéder à des données privées de vos disques durs et les utiliser pour vous désanonymiser.

Pour accéder aux disques durs internes :

  1. Lors du démarrage de Tails, définir un mot de passe d'administration.

  2. Ouvrir le gestionnaire de fichiers Nautilus.

  3. Cliquer sur le disque dur de votre choix dans la partie gauche de la fenêtre.

Si votre système d'exploitation habituel est en hibernation, y avoir accès peut corrompre votre système de fichiers. Accédez uniquement à votre disque dur si votre système a été correctement éteint.

Si vous avez un système GNU/Linux sur vos disques, vous pourrez seulement accéder aux fichiers appartenant au premier utilisateur (uid=1000) sur ce système.

Dans tous les cas, vous pourrez rencontrer des problèmes de permissions. Pour contourner ces limitations dues aux permissions, vous pouvez lancer Nautilus avec les droits d'administration.