En de rares occasions, vous pourriez avoir à faire une vérification du système de fichiers pour réparer un stockage persistant endommagé.

Déverrouiller le stockage persistant

  1. Lorsque vous démarrez Tails, gardez le stockage persistant verrouillé et définissez un mot de passe d'administration.

  2. Choose Applications ▸ Utilities ▸ Disks to open GNOME Disks.

  3. Dans la partie gauche, cliquez sur le périphérique correspondant à votre clé USB Tails.

  4. Dans la partie droite, cliquez sur la partition marquée comme TailsData LUKS.

  5. Click on Unlock to unlock the Persistent Storage. Enter the passphrase of the Persistent Storage and click Unlock again.

  6. Dans la fenêtre de confirmation, entrer votre mot de passe d'administration et cliquer sur S'authentifier.

  7. Cliquez sur la partition TailsData Ext4 qui apparaît en-dessous de la partition TailsData LUKS.

  8. Identifiez le nom du périphérique de votre stockage persistant. Le nom du périphérique apparaît en-dessous de la liste des volumes. Il devrait ressembler à /dev/mapper/luks-xxxxxxxx.

    Triple-cliquez pour le sélectionner et appuyez sur Ctrl+C pour le copier dans le presse-papier.

Vérifier le système de fichiers en utilisant le terminal

  1. Choose Applications ▸ System Tools ▸ Root Terminal and enter your administration password to open a root terminal.

  2. Dans le terminal, exécutez la commande suivante en remplaçant [périphérique] par le nom de périphérique trouvé à l'étape 8 :

     fsck -y [périphérique]
    

    Pour se faire, vous pouvez taper fsck -y  et appuyer sur Shift+Ctrl+V pour copier le nom de périphérique depuis le presse-papier.

  3. Si le système de fichiers n'a pas d'erreur, la dernière ligne du résultat de fsck commence par TailsData: clean.

    Si le système de fichiers a des erreurs, fsck essaye de les corriger automatiquement. Après qu'il ait fini, vous pouvez essayer d'exécuter à nouveau la même commande pour vérifier si toutes les erreurs ont été corrigées.